Chiang Rai vu par Ludivine - 27/01/2019

Mis à jour : 30 janv. 2019


Premier réflexe de la journée, louer des scoots, encore. Comme tout bon visiteur de Chiang Rai qui se respecte, on se rend au fameux temple blanc situé à une dizaine de km de la ville. Nous y arrivons vers midi, non sans quelques difficultés, pour se repérer, changer des sous, mettre de l'essence, etc. Le monument vaut le détour, mais malheureusement nous ne sommes pas les seuls. Il fait chaud et toute cette masse de touristes me donne juste envie de prendre mes jambes à mon cou ! Pour réguler les touristes, il y a un sens de visite, un peu comme chez Ikéa, beaucoup trop oppressant pour moi. On mange rapidement une petite soupe sur place et on file vers d'autres lieux qui, on l'espère seront moins envahis. Jonas a repéré un lac non loin d'ici sur la carte. On décide d'aller jouer les explorateurs dans cette direction. Bingo, personne sur les petits chemins que nous empruntons. C'est beau. On s'arrête ici et là pour prendre quelques photos. Petit shooting dans un champs de fleurs par ci, petite balade dans les champs de thé par là. On continue vers le lac, mais arrivés sur place, ce n'est pas du tout ce à quoi on s'attendait. Il n'est pas aménagé du tout. Seulement quelques tout petits villages assez pauvres sur le bord. Les habitants ont l'air tout surpris de voir passer des touristes dans leur hameau. Jonas et moi sommes presque gênés de venir pétarader dans leurs rues. Michel prend des photos, ce qui nous gêne encore un peu plus. Si les adultes sont un peu surpris de nous voir, les enfants eux, ont l'air ravis. Il nous font de grands signes pour nous dire bonjour et nous crient "hellooo", trop mignons. On voulait de l'authentique, on est servi. On s'etonne tout de même de constater que les sols sont jonchés de déchets en plastique par endroit, l'écologie est encore loin d'être au centre des préoccupations en Thaïlande. Un peu plus loin, nous tombons par hasard sur un superbe point de vue, avec des champs de thé qui dominent un étang. Il y a quelques touristes mais pas suffisamment pour que ça en soit gênant. Pépé est fatigué et se pose dans l'herbe pour une petite sieste, pendant que Jonas et moi nous amusons à faire quelques photos dans les champs de thé. On s'éclate à faire des rafales avec le mouvement de mes cheveux, certaines photos sont hilarantes. Je me marre parce que je me dis que si la plupart des nanas sont toujours classes et impeccables, moi je suis la reine de l'anti classe ! On fait encore quelques photos de saut aussi, mais elles sont moins bien, et je pense qu'on arrive un peu au bout des figures qu'on peut réaliser.

Le jour baisse et on se dit que c'est le bon moment pour retourner faire des photos au temple, la lumière est bien meilleure. En plus, il y a beaucoup moins de touristes, le top !

C'est le festival des fleurs pour le moment à Chiang Rai, on décide d'aller y faire un tour pour notre dernière soirée. On trouve ça assez kitsch et on ne s'y attarde pas plus que ça. On mange rapidement et on décide de rentrer pas trop tard. Le retour est un peu épique parce qu'on se perd un peu dans les rues de Chiang Rai, mais je suis de bonne humeur alors ça me fait marrer. Demain on se lève à 5h30 pour aller prendre le slow boat direction Luang Prabang au Laos.



40 vues

© jonas-graphiste.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now