© jonas-graphiste.com

Hanoi - 03/02/2019


La nuit a été difficile, le matelas était tellement merdique que j’avais l’impression de dormir sur une planche en bois. Je me suis réveillé vers 7h, j’avais envie de bouger mais j’ai laissé Lulu et Michel dormir un peu. On a quitté la chambre à 9h45 pour essayer de trouver un hôtel plus confortable. Un taxi nous a déposé dans le quartier populaire. J’avais repéré un hôtel abordable sur eDreams qui avait l’air pas trop mal. On préfère aller vérifier avec nos yeux et si ça ne nous convient pas, il y en aura bien d’autres dans le quartier. On a pas eu besoin de chercher plus car il nous semblait parfait pour le prix. La femme de l’accueil parlait parfaitement bien l’anglais. L’hôtel faisait aussi agence de voyage, on en a profité pour réserver des billets de bus pour Sa Pa. Elle nous a proposé un package de trois nuits avec bus, hôtel, trekking dans les rizières et repas. On s’est laissé tenter, on ne sait pas trop dans quoi on s’est embarqué, ce genre de truc ça peut être super comme ça peut être des arnaques à touristes. En attendant on reste encore deux nuits à Hanoï mais comme notre hôtel est complet pour demain, on devra bouger dans l’hôtel d’à côté tenu par le même établissement, moi je me serais bien contenté d’une seule nuit car les grosses villes c’est pas trop mon truc d’autant plus que je trouve Hanoï particulièrement oppressant, mais Michel avait l’air de vouloir rester plus longtemps. Il aime beaucoup Hanoï et j’ai un peu de mal à comprendre pourquoi, bruit, pollution, saleté, dangerosité de la circulation, tout ce que je déteste.

Notre chambre n’est pas encore prête, elle sera libre vers 12h, en attendant on décide d’aller manger un morceau en ville. Tout me paraît plus cher qu’en Thaïlande et j’ai beaucoup de mal avec la monnaie vietnamienne, il suffit de changer 100€ pour devenir multimillionnaire, tout les billets se ressemblent et j’ai toujours peur de confondre 10000 Dong avec 100000 Dong. On s’arrête dans une petite ruelle pour manger une soupe aux œufs, c’est super bon. On ne traine pas, avec la nuit qu’on a passé on a envie de se reposer un peu. Lulu fait une bonne sieste. On ressort vers 16h pour aller se promener autour du petit lac qui se trouve pas loin de l’hôtel. C’est beaucoup plus calme qu’en ville et ça fait du bien. Les klaxons incessants commençaient à me courir sur le système. Les allées sont fleuries et beaucoup de familles y viennent en joli costume pour se prendre en photo, malheureusement le ciel est très couvert et la lumière pas exceptionnelle. La balade reste cependant très agréable. Plus tard dans la soirée on se perd dans les petites ruelles pleines de vie pour se manger encore une bonne soupe. C’est LE plat basique Vietnamien, bon et abordable. La soupe se dit Pho mais se prononce « feu ». Je n’ai par contre pas retenu comment dire bonjour, merci et au revoir. On me l’a pourtant dit plusieurs fois, mais rien à faire j’arrive pas à le retenir.

Retour à l’hôtel, les matelas sont très confortables cette fois ci, mais la chambre donne sur la rue et c’est assez bruyant. Je m’endors quand même assez rapidement, sans doute du à la fatigue.



20 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now