© jonas-graphiste.com

Sa Pa jour 3 - 07/02/2019


Aujourd’hui on est libre de nos mouvements, pas de trek, pas de visite quelconque. On prévoit de louer des scooters pour rayonner autour de Sa Pa. Mais avant il faut rapatrier nos sacs en ville, on ne dort plus dans notre homestay ce soir mais dans un hôtel avec vue sur les montagnes. Le bus est sensé nous chercher vers 11h, mais il est déjà 13h et toujours pas de bus. On commence à s'impatienter car notre journée est déjà bien amputée et on aimerait quand même avoir le temps de visiter un peu les environs. Le patron du homestay nous annonce que l’hôtel nous a oublié et se dévoue pour nous emmener en ville avec son 4x4. C’est gentil de sa part. Arrivés à l’accueil de l’hôtel ils ne retrouvent pas notre réservation, on leur montre le ticket pour preuve que tout est déjà réglé, ils on l’air complètement perdu. Toutes les chambres sont déjà occupées alors ils nous installent dans un autre hôtel à 200 mètres plus loin. La chambre est très bien mais on aura pas la vue sur les montagnes. Allez ! Il est déjà 14h et on aimerait bouger un peu. On se rend en ville pour louer un scooter mais aucune agence ne loue pour 24h. Si on souhaite rendre les scooters demain à la même heure, il faudra payer deux journées. On a pas l’habitude, au Laos ou en Thaïlande on a toujours payé pour 24h. On a quand même réussi à négocier un peu le prix et maintenant c’est parti pour les routes de montagne. Ludivine est un peu malade, ça fait 2 jours qu’elle se plaint de maux de ventre et elle ne se sent pas bien sur les routes, en plus aujourd’hui il y a un vent à décorner un cocu. On s’arrête devant une petite cascade sur le bord de la route, l’entrée est payante mais la cascade n’est pas extraordinaire. Il y a un escalier qui monte sur le côté droit de la cascade qui mène à un petit pont qui fait passerelle avec un autre escalier qui descend le côté gauche de la cascade. C’est sympathique mais sans plus. Avec Michel on aimerait aller plus haut dans les montagnes avec les scooters mais Lulu ne veut pas bouger. La vue panoramique n’est qu’à deux où trois kilomètres, alors on dit à Lulu de nous attendre. Arrivés en haut la vue est vraiment magnifique mais le vent est de plus en plus fort, ce qui nous donne droit à une série de photos de Michel avec les cheveux sur la gueule assez marrantes. Sur le retour on s’arrête sur un autre point panoramique avec un gros rocher ou les gens s’amusent à poser dessus pour faire des photos. On sympathise avec un petit groupe de Vietnamiens qui veulent absolument poser avec nous sur toutes les photos. Dommage que Lulu ne soit pas là car on passe un très bon moment, mais on culpabilise un peu de la faire attendre alors on reprend la route pour la rejoindre. Mais on est con, on a deux scooters, elle aurait pu directement repartir à l’hôtel pour se reposer et nous on aurait pu prendre notre temps sans culpabiliser. Par moment je me demande pourquoi on a pas plus de jugeote, en plus Lulu y avait pensé mais n’osait pas bouger. Du coup elle repart à l’hôtel et nous on finit la descente de la montagne tranquillement en s’arrêtant à tous les jolies points de vue. Quand on arrive en ville il fait déjà presque nuit. Sa Pa ressemble à une petite ville thermale avec sont joli petit lac, ses pédalos en forme de cygne ses grands hôtels avec les montagnes derrière, on se croirait par moment à Annecy. Demain il nous restera encore une demie journée de visite avant de prendre le bus pour Hanoï.



15 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now